Vous êtes confiné dans la vieille maison de campagne qu’habitait votre grand-mère. Malgré le confinement, quelle joie de se retrouver au calme entouré de ces vieux souvenirs. Quand vous étiez petit(e) vous y passiez presque tous les étés !

En feuilletant un livre de cuisine tout corné traînant sur une étagère, vous avez eu envie de cuisiner le gâteau aux abricots et à la verveine que votre grand-mère vous faisait pour le goûter. Cela tombe bien car vous avez acheté six beaux abricots bien oranges au marché. Après vous être activé(e) en cuisine, vous enfournez le précieux gâteau au four et réglez le minuteur sur une heure.


Soudain un bruit sourd vient troubler le calme de la maison. Y aurait-il quelqu’un à l’étage ? Vous montez doucement les marches de l’escalier. Celles-ci craquent sous chacun de vos pas. Vous vous souvenez de votre défi favori de les monter en évitant de les faire craquer. Et enfin, vous arrivez jusqu’au grenier : le terrain de jeu favori de votre enfance qui vous a valu quelques frayeurs d’enfant, vous n’y étiez pas encore retourné(e) ! Vous poussez la porte en espérant qu’il n’y ait plus de souris…

L’endroit est comme dans vos souvenirs, des bibelots et des vieux papiers un peu partout. Tiens vous n’aviez jamais vu cette jolie boîte en bois posée contre le mur. Il y a le mot « Souvenirs » gravé dessus. Des souvenirs de votre grand-mère ? Vous vous en saisissez et l’ouvrez. Mais soudain la porte du grenier claque derrière vous, vous êtes enfermé dans le grenier ! La serrure s’ouvre avec un code à six chiffres ! Il faut vous dépêcher de le trouver sinon votre gâteau au four va brûler !

Dans le grenier, vous trouvez un crayon et des feuilles volantes pour prendre des notes. Et heureusement, vous avez internet sur votre téléphone, cela va vous aider !

Vous inspectez plus précisément la serrure, il semble que chaque chiffre correspond à une couleur : jaune – orange – rouge – marron – bleu – vert.

Si vous pensez avoir trouvé le code à six chiffres, cliquez sur le bouton ci-dessous et découvrez si vous êtes sorti à temps pour déguster votre bon gâteau aux abricots.


JE SORS !

>