Vidéo Généalogie

La vidéo : 4 usages pour réveiller votre généalogie

Cet article est le troisième de ma série de comptes-rendus de THE Genealogy Show 2019, grand salon généalogique auquel j’ai eu la chance de participer en juin dernier ! Après comment écrire un roman généalogique et comment intéresser les jeunes à la généalogie, voici un article sur comment utiliser la vidéo pour donner plus de corps à votre généalogie ! J’ai rassemblé ici quelques conseils de Lisa Louise Cooke qui édite des podcasts et des vidéos généalogiques sur son site internet Genealogy Gems.

La vidéo pour en savoir plus

On peut tout d’abord utiliser la vidéo pour en savoir plus sur les lieux de vie de nos ancêtres ! C’est fou le nombre de vidéos anciennes que l’on peut trouver, notamment sur le site Archive.org : archive.org/details/movies.

On peut chercher des vidéos anciennes par mots clés comme les noms des lieux où vos ancêtres ont vécu, les entreprises où ils auraient travaillé, les événements (fêtes locales) auxquelles ils auraient assisté. Et on peut aussi filtrer par date.

Voici notamment une vidéo du Havre dans les années 1930 réalisée par un voyageur (the « Screen Traveler », eh oui les vlogs existaient déjà à cette époque !!). Dans cette vidéo j’ai pu voir ma ville avant qu’elle ne soit en partie détruite pendant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. J’ai imaginé ma grand-mère dans la foule et ai pu imaginer son mariage dans le bel hôtel de ville de l’époque aujourd’hui détruit.

On peut aussi trouver une grande quantité de vidéos anciennes sur Youtube. Cette fois il faut chercher le lieu/événement et la période directement dans la barre de recherche. Mais j’ai ainsi retrouvé la même vidéo du Havre et beaucoup d’autres en cherchant « Le Havre 1930 ». Lisa Louise Cooke nous a raconté l’histoire d’une dame qui a retrouvé son ancêtre dans une vidéo sur Youtube : elle savait que celle-ci avait participé à une parade dans sa ville dans les années 1970 et une vidéo de cette parade était justement en ligne !

Nombre de ces vidéos sont dans le domaine public et on peut donc également les utiliser dans un montage que l’on créerait soi-même (et j’y viens plus tard !). Attention tout de même à la protection de certaines vidéos. Dans tous les cas, on peut les intégrer à son blog/site internet grâce à la balise « iframe » comme je l’ai fait avec la vidéo du Havre ci-dessus. J’aurais aimé utiliser des extraits de cette vidéo dans un montage pour une vidéo généalogique, j’ai donc écrit à aux éditeurs de la vidéo pour demander leur autorisation mais ils m’ont annoncé un tarif de $25 la seconde ! A ce prix là, tant pis…

Si vous vous interrogez sur l’utilisation et la diffusion de vidéos et d’images, j’ai trouvé ce document très instructif sur le droit d’auteur et le droit à l’image :
https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/apie/propriete_intellectuelle/publications/utiliser_contenu_etapes_essentielles.pdf

La vidéo pour donner des repères

Lisa Louise Cooke nous a ensuite parlé de Google Earth Pro. Je me souviens avoir découvert Google Earth il y a quelques années, c’était très sympa de se promener tout autour de la Terre ! Et ensuite Google Maps s’est amélioré avec sa fonction Street View qui permet également de se déplacer dans une carte avec des images réelles, alors cela fait de nombreuses années que je n’étais pas retournée sur Google Earth. J’ai appris grâce à Lisa Louise Cooke que depuis, Google Earth Pro est sorti sur ordinateur et que l’une de ses fonctionnalités est particulièrement intéressante pour nous, généalogistes : on peut mettre des repères avec des liens, des photos et même des vidéos sur les lieux. Encore mieux, on peut s’enregistrer en vidéo pendant que l’on navigue sur la Terre ! Et tout cela gratuitement !

Ni une ni deux, en rentrant chez moi, j’ai téléchargé et installé Google Earth Pro pour ordinateur. Et je me suis amusée à mettre des repères sur les lieux de vie de mes ancêtres au Havre. J’ai rajouté des photos de cartes postales anciennes trouvées sur le site Delcampe.

On peut jouer sur ce que l’on veut afficher sur la carte en allant dans la rubrique « Calques ».

La vidéo pour s’inspirer

Sur Youtube, on va également trouver de plus en plus de vidéos réalisées par des généalogistes. Cela peut être une très bonne source d’inspiration et stimuler notre créativité. J’ai fait quelques recherches et voici quelques vidéos que j’aime bien et qui peuvent vous inspirer. Attention cependant à ne pas tomber dans le kitsch ! Je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver des vidéos vraiment jolies. Si vous en trouvez ou que vous en réalisez vous-mêmes, n’hésitez pas à me les partager, que je les rajoute ici !

Une vidéo avec des effets assez sympas réalisée sur Animoto :
https://www.youtube.com/watch?v=xtmBm1V89jE
Une vidéo de Patricia Ruelle réalisée sur Adobe Spark :
https://www.youtube.com/watch?v=6GSitCB6vX0
Patricia a également écrit un article intéressant récemment sur le montage d’une vidéo généalogique :
http://chroniquesdutemps.com/video-animee/

A notez que certaines vidéos sont au format carré et d’autres au format 16:9. Les vidéos au format carré vont être plus adaptées pour le partage sur les réseaux sociaux car c’est un format très sympa à regarder sur mobile. Elles seront plutôt courtes (3-4 minutes) et rythmées car justement l’attention sur les réseaux sociaux est moins grande. Alors que les vidéos au format 16:9 seront plus pour les regarder sur écran et notamment pour les retransmettre lors d’événements familiaux et dans ce cas, je vous conseille de ne pas dépasser 6 minutes, sinon cela fait un trop long pour garder votre audience attentive, à moins vraiment de raconter une histoire incroyable.

La vidéo pour partager

Pour cette dernière partie, j’ai donc la joie de vous présenter ma première vidéo généalogique, et cette vidéo je vais pouvoir la partager à ma famille et sur les réseaux sociaux ! C’est le dernier point de Lisa Louise Cooke : partagez vos vidéos à votre famille, générez des conversations, donnez plus de relief à vos ancêtres et leurs histoires…!

Comment créer votre propre vidéo ?

En résumé pour construire votre propre vidéo, vous pouvez utiliser :
– des extraits de vidéos anciennes trouvées sur Youtube ou Archive.org (en respectant les droits d’auteur),
– des enregistrements sur Google Earth Pro,
– des captures vidéos de votre logiciel de généalogie,
– des photos dans lesquelles vous rajoutez des animations (pour des photos libres de droits, j’aime beaucoup Pixabay et Unsplash – il y a aussi https://www.flickr.com/photos/internetarchivebookimages/ pour des photos historiques libres de droits)
– des frises chronologiques animées,
– une interview d’un membre de votre famille,
– et enfin des films de famille si vous avez la chance d’en avoir !

Notre-Dame Le Havre
Photo de la Cathédrale Notre-Dame du Havre trouvée sur Pixabay

Pour réaliser votre vidéo, réfléchissez d’abord à l’histoire que vous voulez raconter. Notez sur une feuille quelles seraient les différentes séquences de votre vidéo. Voici les notes que je me suis faites :

– Intro – Titre « Les Chometon au Havre » + photo/image du Havre en fond
– Frise chronologique – François Chometon scieur de long arrivé au Havre en 1782, venant de l’Orne, marié en 1787 à Notre-Dame (Photo de Notre-Dame) et Jean Louis Chometon scieur de long arrivé au Havre en 1788, venant de l’Orne, marié en 1799
– Arbre généalogique avec leurs enfants Victor et Louise qui se marient en 1827 au Havre (Photo acte de mariage) – Pas de lien de parenté trouvé entre François et Jean Louis.
– Arbre généalogique – 11 enfants du couple dont Victor Louis Napoléon Edouard (1832-1907)
– Travaille dans les chantiers navals – Sept enfants de trois femmes différentes
– Dont Eugène Chometon (1870-1964) – Photo d’Eugène
– Ruiné lors du crack boursier de 1929 car il a vendu tous ses biens pour payer ses ouvriers – Vidéo Bourse en 1929
– Pierre Chometon et son mariage
– On n’oublie pas les crédits s’ils ne sont pas déjà insérés dans chaque vue et les remerciements.

Petite astuce : Pour faire une capture vidéo de son écran grâce au logiciel de lecture VLC (téléchargeable gratuitement ici) : aller dans Média > Ouvrir un périphérique de capture… Une nouvelle fenêtre s’ouvre.
Pour Mode de capture, sélectionnez Bureau. Et pour Débit d’images pour la capture, indiquez 20,00 ima/s (20 images par seconde). Puis cliquez sur Convertir/Enregistrer. Une nouvelle fenêtre s’ouvre et il suffit d’indiquer le Fichier de destination : cliquez sur Parcourir, sélectionnez le dossier dans lequel vous voulez mettre votre capture, et rentrez un nom de fichier. Puis cliquez sur « Démarrer ». Normalement ça enregistre ! (pour moi qui avait déjà VLC cela n’a pas marché, donc j’ai téléchargé OBS, un logiciel spécial pour capture vidéo d’écran)

Montez ensuite votre vidéo généalogique grâce à un logiciel de montage vidéo : historiquement, j’utilise Adobe Premiere (payant) pour faire mes vidéos de voyage, mais il y a aussi Adobe Spark dont Lisa Louise Cooke nous a dit un grand bien (payant mais avec une formule de lancement gratuite), Windows Movie Maker (gratuit) que j’utilisais avant et qui est assez facile de prise en main, iMovie gratuit pour les utilisateurs de Mac (et aussi sur iPad et iPhone) et tellement pratique, et enfin DaVinci Resolve (dont j’ai entendu dire du bien de la version gratuite). Il ne faut pas avoir peur de la complexité de certains logiciels et rester le plus simple possible. J’utilise sans doute 5% de la capacité d’Adope Premiere pour créer mes vidéos. Et si les logiciels de montage vidéo vous font peur, essayez d’abord de créer un Powerpoint, de l’animer et de l’exporter au format vidéo. Cela marche aussi ! Et c’est sur Powerpoint que j’ai réalisé la plupart des séquences de ma vidéo généalogique ci-dessus (animations comprises) ! Si vous connaissez déjà un peu Powerpoint, lancez-vous !

Quel que soit l’outil sur lequel vous décidez de travailler, je vous conseille d’exporter votre vidéo au format .mp4 qui est le plus courant.

Selon Lisa Louise Cooke, la clé pour toucher sa famille avec sa vidéo c’est l’émotion. Elle peut être suscitée par exemple grâce à la musique de la vidéo. Pour mettre de la musique sur vos vidéos, explorez la chaîne de Youtube « La Musique libre » où vous pouvez récupérer des musiques libres de droits, notamment sur cette playlist : https://www.youtube.com/watch?v=UskItPC7ip0&list=PLZMnYlKqsqgSwPr2EFFzbClAJtX0QchEh

L’émotion peut être également suscitée en montrant la joie de trouver quelque chose pendant ses recherches, l’émotion suscitée par des retrouvailles familiales…

Enfin, j’ai bien aimé cette idée de séquence donnée par Lisa Louise Cooke : accrochez des photos de famille sur un fil à linge à l’extérieur et filmez ces photos une à une en vous déplaçant le long du fil. Joli effet vintage garanti !

Et pour les réseaux sociaux, n’oubliez pas de bien rythmer votre vidéo avec des séquences et des effets rapides !

A votre tour ! Lancez-vous dans la conception de votre première vidéo généalogique et surtout envoyez-moi le résultat !

4 Comment

  1. Géniales toutes ces idées.
    Un trés grand merci. Je vais essayer de créer ma petite vidéo mais vais auparavant réfléchir à son contenu…
    Cordialement depuis la Corse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *